co-fondateur co-fondateur
                                          co-fondateurs

 

Recruté il y a quelques années pour gérer et développer une société de vente de matériel médical d’occasion, j’ai réalisé que les établissements de santé ne disposaient d’aucune information à leur disposition sur la valeur des dispositifs médicaux. Nous étions dans un écosystème ou seul le propriétaire des dispositifs médicaux ignorait leur valeur. Il devait arbitrer quand il en avait, entre des offres de reprise des fabricants, des offres d’achats de broker en direct, sans aucune référence de valeur, ignorant même savoir si il avait le droit de revendre ses dispositifs. Ceci amenait le plus souvent les dispositifs réformés a être abandonnés dans une cave alors même qu’ils étaient en parfait état de marche.

J’appelle alors mon ami Guy, et son analyse rapide fut la suivante : «  C’est un marché dominé par les acheteurs, il faut redonner la main aux établissements, et faire converger les intérêts divergents ». Très vite il fut intéressé par le projet, et nous commençâmes d’interminables itérations afin de savoir comment apporter cette information, et quel modèle économique adopter. Je vous passe quelques pré-versions bancales et un ou deux plantages commerciaux magnifiques, jusqu’à arriver à cette conclusion : A l’heure d’internet et des réseaux, l’information doit-être gratuite, la valeur, la loi… et nous allons mettre un peu de concurrence dans la revente afin de tirer les prix vers le haut, et enfin créer la cote de référence, l’Argus Value Medical.

Et cela marche. Nos clients, représentent plus de 100 établissements, publics, privés, centre d’imagerie, de biologie, et même des sociétés de financement et des fabricants, car l’écosystème que nous défendons fait converger les intérêts de tous, alors même qu’ils leur semblaient divergents.

Les établissements trouvent de nouvelles solutions et de nouvelles ressources financières. Ils réinvestissent dans des dispositifs neufs toujours plus performants. Les marchands ne souhaitent pas forcément reprendre l’existant, n’ayant pas toujours de filière de reconditionnement.  Les brokers achètent de bonnes machines, en parfait état de marche, qui alimenteront les établissements dans les pays émergents, tout en permettant le développement d’acteurs locaux compétents pour la maintenance de ces dispositifs. L’Etat enfin trouve ici des ressources dans la santé qui lui manque cruellement.
Que vous l’appeliez économie circulaire, gestion durable des ressources, ou co-développement, toutes ces bonnes pratiques nous ont dictées notre slogan : Développement durable / Développement rentable.

Value Medical aujourd’hui c’est la possibilité de :

  • Demander à « l’Argus Value Medical » la valeur de tout type de dispositif médical.
  • Vendre ce dispositif en mettant en concurrence plus de 450 sociétés de revente ou de reconditionnement partout dans le monde.
  • Adapter le budget en fonction de la valeur résiduelle du dispositif à changer.
  • Un accès gratuit à l’information et la législation.

Et demain des outils de gestion de valeur de vos parcs de dispositifs, et de nouvelles idées qui émergent tous les jours à votre contact sur le terrain.

Merci à vous tous de votre confiance, et n’oubliez pas, c’est encore le début de l’aventure alors nous comptons sur vous pour faire passer le message Value Medical : « Les dispositifs médicaux ont une valeur ».

Thomas Poirier